Sometimes I write things, sometimes I don't.

To content | To menu | To search

Tag - Découpage

Entries feed - Comments feed

Thursday 4 December 2008

On fait des petits morceaux

En voulant aider un ami, j’ai eu la joie de découvrir la commande split qui permet de découper des fichiers en plusieurs parties. Petite honte pour moi car je n’avais jamais vu qu’il était si simple de découper un fichier en plusieurs parties et de les réassembler par la suite, enfin je n’avais jamais été intéressé (non non je ne me cherche pas d’excuse ^^). C’est particulièrement utile pour stocker des données sur un support qui ne supporte pas sa taille d’origine. Par exemple, pour stocker un fichier de plus de 4 Go sur une partition ou un disque formaté en FAT32.

Il est possible de découper de plusieurs manières différentes, soit en limitant le nombre de lignes, soit en limitant la taille. La méthode la plus courante est de limiter la taille de chaque fichier créé. Il y a plusieurs options utilisables, voyons donc les plus utilisables. L’option -l ou —lines=n permet de faire une découpe avec un maximum de n lignes par fichier. L’option -b ou —bytes=n permet de faire une découpe avec des fichiers dont la taille maximum sera inférieure ou égale à n. De plus, on peut y ajouter les suffixes b, k ou encore m, ils permettent de définir respectivement des blocs de 512 o, 1 Ko, et 1 Mo.

Pour les autres options, je vous laisse regarder la page de man. Maintenant, regardons comment découper puis réassembler un fichier ISO de notre distribution préférée.

On va le découper en morceau de 200 Mo chacun qui seront nommés ubuntu.8.10.part- suivi d’un suffixe (aa pour la première partie, ab pour la seconde, etc…).

Cela peut prendre un peu de temps selon l’ordinateur et la taille du fichier. Maintenant, pour rassembler toutes ses parties pour en refaire un vrai ISO, nous allons utiliser la commande cat.

Et comment on est sûr que le fichier est correct ? Et oui, on m’a posé la question, une somme MD5 devrait faire l’affaire.